Postes de ballet

posiciones de ballet

Positions du ballet

Positions du corps

Il y a huit positions du corps dans la méthode de Cecchetti et onze dans les méthodes française et russe (Vaganova). La différence est que dans les méthodes française et russe. Ecarte Devant et Derrierre, Efface Devant, Borre Derriere, Epaule Devante et Epaule Derriere, considérés comme des positions séparées où, comme dans la méthode de Cecchetti, sont considérés comme une position en soi. Dans cette occasion nous prendrons en compte les positions du corps dans la méthode de Cecchetti.
Ces positions sont en elles-mêmes une étude en ligne et le point de vue du public et ces exécutions correctes doivent être appliquées à toutes les étapes des combinaisons du ballet. Toutes les positions du corps peuvent être prises au sol (toucher le sol) ou en l’air (se lever).

Croise Devant

Le danseur se tient devant le coin 1 ou le coin 2. La jambe la plus proche du public pointe en quatrième position devant une terre ou dans les airs, le bras du même côté que la jambe s’étendant vers l’intérieur à un deuxième niveau inférieur et le bras du même côté où la jambe de soutien est levée haut, entourant la tête. Le corps et la tête sont légèrement inclinés vers l’avant-bras.

Quatrieme Devant

Terme impliquant que le pied doit être dirigé vers l’avant de la quatrième position. Le danseur se tient devant le public. Les bras tendus vers les côtés en deuxième position et l’une ou l’autre des jambes pointe vers la quatrième position, soit en terre, soit en l’air.

Efface

Le danseur se tient devant le coin 1 ou 2, la jambe la plus éloignée du public pointe devant la quatrième position, vers le coin, c’est la jambe de travail. Le bras du même côté que la jambe d’appui est levé haut, encerclant au-dessus de la tête. L’autre bras est au deuxième bas et se trouve du même côté que la jambe de travail. Le corps se penche légèrement vers l’arrière à partir de la taille et la tête se penche vers le haut du buste.

A la Seconde

La jambe de travail est tendue et dirigée vers la deuxième position, les bras en deuxième position (ouverts) et la tête regardant le public. Cette position est également connue sous le nom de seconde en face.

Croise Derriere

Le danseur se tient devant le coin 1 ou le coin 2. La jambe la plus éloignée du public pointe vers la quatrième position, soit vers le sol, soit dans les airs, le bras étant à la deuxième position basse du même côté que la jambe tendue et le bras du même côté que la jambe de soutien étant élevé, entourant la tête. Le corps et la tête sont légèrement inclinés vers l’avant-bras.

Ecarte

Le danseur regarde le coin 1 ou 2, la jambe la plus proche du public (mur 5) est la jambe de travail et est dirigée vers la deuxième position. Le bras du même côté que la jambe inférieure et le bras du même côté que la jambe de travail est élevé, entourant la tête. La tête est légèrement relevée et tournée vers le bras levé de sorte que les yeux sont visibles dans la paume de la main.

Épaule

Le danseur se tient devant le coin 1 ou 2 et se trouve en fait dans la deuxième arabesque. Les épaules sont maintenues carrées au coin et le bras le plus proche du public est tendu vers l’avant et la jambe correspondante est tendue jusqu’à la position du quatrième tour au sol. La tête est inclinée et tournée vers le public.

Quatrieme Derriere

Terme impliquant que le pied doit être placé en quatrième position à l’envers. Le danseur se tient debout devant le public, mur 5. bras tendus vers les côtés en deuxième position et l’une ou l’autre jambe pointe vers la quatrième position, soit une terre ou dans les airs vers l’arrière.

Positions des pieds dans Ballet

La position des pieds dans le ballet est une partie fondamentale de la technique classique de ballet qui définit le placement standard des pieds sur le sol. Il y a cinq positions de base dans le ballet moderne, connues sous le nom de première à cinquième position. En 1725, le maître de danse Pierre Rameau attribue le codage de ces cinq positions au chorégraphe Pierre Beauchamp. Deux autres postes, dits sixième et septième, ont été codifiés par Serge Lifar dans les années 1930 alors qu’il était maître de ballet à l’Opéra de Paris, bien que leur utilisation soit limitée aux chorégraphies de Lifar. Les sixième et septième positions n’étaient pas des inventions de Lifar, mais des résurgences de positions qui existaient déjà au XVIIIe siècle, quand il y avait des positions de dix pieds dans le ballet classique.

Première position des pieds dans Ballet

Talons ensemble, orteils écartés.

Deuxième position des pieds en ballet

Les pieds pointent dans des directions opposées, avec des talons espacés d’environ douze pouces.

Troisième position des pieds en ballet

Un pied est placé devant l’autre de sorte que le talon du pied avant soit près de l’arche.

Quatrième position des pieds en ballet

Il existe deux types de quatrième position : ouverte et fermée. Dans les deux cas, un pied est placé à environ douze pouces devant l’autre. Dans la quatrième position ouverte, les talons sont alignés, tandis que dans la quatrième position fermée, le talon du pied avant est aligné avec la pointe du pied arrière.

Cinquième position des pieds en ballet

La cinquième position doit former deux lignes parallèles avec vos pieds. Le talon du pied avant doit être en contact avec le gros orteil de l’autre, et le talon du pied arrière doit être en contact avec le dernier orteil du pied avant.

Positions Lifar supplémentaires :

Sixième position des pieds en ballet

Pieds parallèles, avec la balise pas couru sur en punta en avant o en arriere.

Septième position des pieds en ballet

Semblable à la quatrième position, mais il a été fait sur la pointe avec les talons au centre entre eux. Il y a deux septièmes positions, selon que le pied gauche ou le pied droit est placé devant.

Positions des bras dans Ballet

Les mouvements des bras d’une danseuse sont sans doute la caractéristique la plus fluide de sa danse. Tout comme il y a cinq positions de pieds standard, il y a aussi cinq positions de bras dans le ballet. Travaillant de concert avec le reste du corps, les bras jouent un rôle fondamental dans la coordination et l’expression.

Première position des armes dans le ballet

C’est la position la plus courante de commencer un exercice sur la barre ou une combinaison sur le sol. Les bras sont de forme ovale et détendue. Les coudes sont légèrement fléchis, avec les doigts courbés sous le nombril. Cette position peut également être réglée en levant les bras et les doigts jusqu’au niveau du sternum, mais pas plus haut. Imaginez que vous tenez un ballon de plage ou, si vous êtes une mère, que vous bercez votre ventre enceinte par en dessous.

Deuxième position des armes dans le ballet

Il est souvent utilisé comme un mouvement de transition, ou lors de la présentation du pied au public. De la première position, levez les bras au niveau du sternum et ouvrez-le. Les bras doivent être légèrement en avant des épaules ; pas directement sur les côtés et certainement jamais derrière les épaules. Les coudes ne doivent pas non plus tomber vers les hanches. Gardez les bras levés et stables.

 Troisième position des bras en ballet

Il est utilisé dans de nombreuses combinaisons. À partir de la deuxième position, pliez le coude et amenez une main vers le centre. La clé d’une bonne troisième position vient du maintien d’une courbe coudée lisse. Si vous approchez la main trop près de la poitrine, vous obtiendrez un angle trop aigu. Imaginez que vous serrez un ami dans vos bras par le côté, ce qui vous donnera suffisamment d’espace entre la main et le sternum.

Quatrième position des bras dans Ballet

Créez l’une des vues les plus élégantes de la chorégraphie de ballet. Le placement opposé des bras exige une coordination concentrée et peut être déroutant pour les débutants. Un bras est arrondi au-dessus de la tête et l’autre sous le nombril ; dans certains cas, il peut monter jusqu’au sternum. En arabesque, les bras sont tendus directement devant la poitrine tout en conservant leur position respective.

Cinquième position des bras en ballet

C’est la pose la plus reconnaissable du ballet, une icône en soi. Les enfants lèvent instinctivement les bras vers cette position et les premiers danseurs l’utilisent pour présenter leur beauté et leur splendeur sur scène. Les deux bras sont légèrement arrondis au-dessus de la tête, le bout des doigts séparé à la main. Ne jamais toucher le bout des doigts. Cette position est couramment utilisée comme un adagio, où l’équilibre et la force sont mis en valeur par des mouvements tels que developpé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page